Longreach optimiste pour son 1er forage à Essaouira
Mohamed Amine Hafidi - Le 02/01/2014 à 00:00:00
Bonne nouvelle pour le groupe d’exploration pétrolière et gazière Longreach Oil & Gas. Ce dernier a annoncé le 31 décembre des résultats encourageants dans le forage du puits Koba-1 sur la licence onshore Sidi Mokhtar dans le bassin d’Essaouira, selon un communiqué de la compagnie. En effet, le forage a atteint une profondeur totale de 3.100 mètres et a rencontré un réservoir de gaz au niveau de la formation rocheuse basse-liassic. Longreach poursuivra son forage pour cibler la formation du Triassic. Le puits Koba-1 est le premier à être foré par l’entreprise au Maroc sur le site Sidi Mokhtar. En fonction des résultats de ce puits, les perspectives de l’exploration du groupe au Maroc peuvent être modifiées, voire même améliorées, surtout après cett découverte, déclare le groupe. «Le potentiel de gaz découvert représente un début très encourageant pour nos opérations de forage au Maroc. Nous évaluons actuellement toutes les données disponibles afin de déterminer le programme d’essai le plus approprié pour le puits au niveau du bassin d’Essaouira. A ce stade, nous demeurons optimistes», a déclaré Dennis Sharp, directeur exécutif du groupe. Longreach détient 50% de cette licence, le reste étant partagé à parité entre l’entreprise MPE et l’Onhym (Office national des hydrocarbures et des mines).Pour rappel, l’entreprise a démarré ses travaux de forage en novembre 2013, après avoir réalisé avec succès l’ensemble des études parasismiques et son programme sismique 2D. Des études qui ont révélé des potentiels énergétiques très alléchants pour le Maroc. En effet, Longreach estime le potentiel à plus de 21 millions de barils de condensé de pétrole et 12 milliards de mètres cubes de gaz. Pour cette année qui commence, deux autres puits sont programmés par la compagnie britannique.Même si aucune découverte majeure n’a été annoncée, les ambitions du Maroc demeurent fortes. Le pays multiplie les partenariats avec les explorateurs étrangers. «Nous disposons à ce jour de 31 contrats de partenariats avec des groupes mondiaux. La valeur de leurs investissements est estimée à 3,3 milliards DH pour la seule année 2013, avec le forage de 11 puits, dont 3 déjà en cours», avait déclaré récemment l’Office marocain. ◆Mohamed Amine Hafidi
 Partager
Sms Envoyer via message
Share on Facebook Facebook

Afficher la version classique